Demande d'informations au 06 17 29 24 44

Focus sur l'évolution du e-commerce en B to C (ventes aux particuliers)

CHIFFRES D’AFFAIRES

Au global, les ventes sur internet auprès des particuliers ont progressé de 14% sur un an avec une nette progression des ventes réalisées sur mobile (+50%).  

Sur le 1er trimestre 2018, 37,5 millions de Français ont acheté sur internet soit 85.5% des internautes (Source : Médiamétrie).

Cette hausse est portée par la généralisation des écrans internet (tablette, mobile), l’augmentation des sites marchands et l’élargissement des offres produits/services. 

LES SECTEURS PLÉBISCITÉS PAR LES E-ACHETEURS

La fréquence d’achat sur internet continue à augmenter : 54% des internautes ont acheté en ligne lors du derniers mois (source : Médiamétrie). 
Le montant moyen d’une transaction en 2017 est de 65.5€ (-5% par rapport à 2016)
Il poursuit sa baisse, se rapprochant chaque année un peu plus du montant moyen des achats sur les autres circuits du commerce. 
Les e-acheteurs plébiscitent notamment l’achat de :
– Vêtements (66%) et chaussures (45%)
– Produits culturels (56%)
– Voyages (46%)
– Jouets (46%)

FRÉQUENCE DES ACHATS

61% achètent 1 fois par moins ou moins d’une fois par mois. 10% achètent au moins une fois par semaine 
 

LE E-COMMERCE CHEZ NOS VOISINS EUROPÉENS

En Europe, 85% des particuliers utilisent internet et 57% achètent sur internet.
La France se situe au dessus de la moyenne européenne avec 88% d’internautes et 67% d’e-acheteurs. 
Le champion du e-commerce en BtoC est le Royaume-Uni avec un chiffres d’affaires en 2017 de 157 milliards d’€. (82 milliards pour la France). 

Focus sur l'évolution du e-commerce en B to B (ventes aux professionnels) en 2017

CHIFFRES D’AFFAIRES

Les transactions électroniques inter-entreprises représentent en 2015, 14.5% du chiffre d’affaires total (réalisé par les entreprises de + de 10 salariés), soit près de 3 points de plus qu’en 2011. 
Les ventes entre professionnels et notamment par les entreprises de plus de 10 salariés s’effectuent via un échange de données informatisés (EDI) ou sur des sites internet. En 2015, la part des ventes électroniques en EDI représentait 11.6% dans le CA total contre 10.3% en 2011. Les ventes via des sites web ont connu une belle progression en 4 ans ( 2.9% en 2015 contre 1.6% en 2011). 

RÉPARTITION DES VENTES (sites web et EDI) SELON LE SECTEUR

La moitié des ventes via des sites web B to B est réalisée par des sociétés du commerce (50%) suivi du secteur des services, de l’industrie et enfin de la construction loin derrière. 
Concernant les échanges via EDI, la répartition est différente puisque l’industrie est le secteur le plus concerné suivi du commerce, des services puis la construction. 

FEVAD : Fédération e-commerce et vente à distance 

Fermer le menu